5e atelier photo @distance

5e atelier photo @distance

Thème : « Déconfinement : le jour d’après ».

En ces temps de crise sanitaire, l’École de la Deuxième Chance de Nîmes à mis en place des ateliers à distance.

Sur Slack, plateforme de communication collaborative, nous avons crée un canal #atelierphoto
L’idée c’est de lancer un thème. Les jeunes postent plusieurs photos durant la semaine. Puis lors d’une réunion collective, nous choisissons tous ensemble une seule photo par contribution, en argumentant le choix.
Le 5e atelier photo a eu lieu jeudi 14 mai 2020.

Thème : « Déconfinement : le jour d’après ».

11 mai : déconfinement. Faites des photos de ce que vous avez fait en premier, de vos premières sorties, de la rue, de retrouver des amis, une certaine forme de liberté… Ce qui a changé pour vous.

Ces photos ne sont pas des « belles » photos, ce n’était pas le but recherché. Elles ont du sens. Ce sont autant de témoignages authentiques du vécu des jeunes.
Des témoignages que l’on peut qualifier d’ « historiques » face à cette situation sanitaire inédite.
NB : les chiffres sous les photos n’ont pas valeur de classement, ils ont juste servi, parmi les 1, 2, 3, 4, …  photos envoyées, à identifier celle retenue durant le vote collectif.

Théo, ballotage 2 et 3

Commentaire de l’auteur : C’était au Grau-du-Roi, mardi 12 mai, il n’y avait pas grand monde, un besoin d’espace, de prendre un bon bol d’air et de retrouver les petites habitudes de vacances en mangeant une glace. Sur la plage il n’y avait personne car interdit. Mais les gens se promenaient sur le bord de mer. Pour moi c’est la 2 ma préférée. (Théo).

Les arguments du choix :
Argument vote 2 : Pour dire que les glaces : ça lui a manqué ! (Marie).
Argument vote 3 : C’est rare de voir ça, il fait beau y’a personne, c’est magnifique (Ilhame).


Hadjer 1

Commentaire de l’auteur : Magie de la nature (Hadjer).

Les arguments du choix : Le V de la Victoire du déconfinement (Théo).


Ilhame 1

Commentaire de l’auteur : Ce qui m’avait tant manqué : le shopping ! (Ilhame).

Les arguments du choix : Il y a de la joie dans cette image ! (Philae). Et ce qui est bien c’est qu’il n’y a pas de file de gens qui attendent dehors… (Théo)


Marie 1

Commentaire de l’auteur : C’est à coté de Gambetta (Nîmes) et ce que j’ai aimé c’est le petit couple qui sort ensemble. J’ai trouvé ça mignon (Marie).

Les arguments du choix : En ville les gens sont contents de sortir (Philae). La liberté de pouvoir sortir en ville (Théo).


Antuya 2

Commentaire de l’auteur : Je peux reprendre mes habitudes petit à petit en me baladant, dans Nîmes, devant un monument romain emblématique de la ville : la Maison Carrée (Antuya).

Les arguments du choix : On ne voit personne : les gens ne sont pas encore sortis (Marie).


Kiladati 1

Commentaire de l’auteur : Je n’ai rien fait le jour du déconfinement (Kiladati).

Les arguments du choix : Comme beaucoup de monde, cela illustre la peur de sortir (Théo).


Amélie 1

Commentaire de l’auteur : A Montpellier en balade (Amélie).

Les arguments du choix : Enfin pouvoir se rendre en toute liberté dans une autre ville que celle où l’on habite (Ilhame).


Philae 1

Commentaire de l’auteur : J’ai fait la photo en allant chercher une pizza, après deux mois sans sortir : enfin je peux sortir ! Et j’étais heureuse (Philae).

Les arguments du choix : Une forme de liberté retrouvée, elle peut enfin prendre la voiture et sortir (Ilhame).


Marlène 1

Commentaire de l’auteur : C’était à Tarascon dans un quartier (Marlène).

Les arguments du choix : Le début de la vie qui reprend après le confinement. On comprend qu’elle va voir quelqu’un dans l’immeuble (Théo).


Sandra, ballotage 1 et 3

Commentaire de l’auteur : 11 mai 2020 : je traverse Sommières, au rond-point ça y est : le trafic automobile a repris. Je vais chez des amis pour un apéro de fin de confinement (Sandra).

Les arguments du choix :
Argument vote 1 : La photo marque la date qui restera unique en France (Antuya).
Argument vote 3 : La photo illustre bien la joie de se retrouver entre amis et boire un verre, ça donne faim ! (Adrien).